Guinée : douzième jour de grève de la faim pour Oumar Sylla

Depuis le 19 septembre 2020, Oumar Sylla, alias Foniké Menguè, vice coordinateur de Tournons la Page Guinée (TLP-Guinée), mouvement partenaire d’Agir ensemble, et responsable à la mobilisation du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) est incarcéré sans aucun forme de jugement. 

Oumar Sylla, qui a été présenté à un juge d’instruction début octobre, était d’abord poursuivi pour « participation délictueuse à un attroupement sur la voie publique, dégradation et destruction de biens publics, manœuvres et actes tendant à compromettre la sécurité publique ou à occasionner des troubles graves à l’ordre public ». Mais après plusieurs interrogations en instruction, le juge n’a retenu qu’une seule infraction contre lui, celle « d’attroupement illégal sur la voie publique ».

Depuis le vendredi 25 décembre 2020, Oumar Sylla a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention prolongée à la Maison Centrale de Conakry et afin d’exiger la tenue d’un procès sans délai.

En ce douzième jour de cette épreuve éprouvante qu’est la grève de la faim, TLP-Guinée s’inquiète de l’état de santé physique et mentale de M. Oumar Sylla. TLP-Guinée exige sa libération sans condition et considère cette détention prolongée de notre coordinateur adjoint comme une punition pour son opposition au troisième mandat de M. Alpha Condé.

Aujourd’hui, Foniké Menguè ne demande que le respect d’un droit aussi élémentaire, celui d’être juste jugé. TLP-Guinée regrette cette obstination du pouvoir de M. Alpha Condé à retenir son coordinateur adjoint simplement pour des raisons inavouées.

Cliquez ici pour en savoir plus

Retour haut de page