NOTRE FONDS D'URGENCE

AGIR POUR PROTEGER

 
Le Fonds d’urgence est actuellement suspendu jusqu’à avril 2023.  Les demandes formulées ne pourront être traitées d’ici là.
The Emergency Funds is currently suspended until April 2023.  The applications sent will not be reviewed until then.

Le Fonds d’Urgence

Créé moins d’un an après la Déclaration des Nations-unies pour la protection des défenseur∙se∙s des droits humains, le mécanisme de Fonds d’Urgence pour les défenseur∙se∙s en danger d’Agir ensemble est historiquement le premier fonds français dédié à cette cause.

Depuis sa création en 1999, le Fonds d’Urgence a assisté plus de 700 défenseur∙se∙s menacé∙e∙s ou persécuté∙es en raison de leur lutte pour les libertés et droits fondamentaux à travers le monde. 

Prenant en compte que les défenseur∙se∙s des droits humains sont de plus en plus persécuté∙e∙s et menacé∙e∙s, le Fonds d’Urgence a pour mandat de fournir une assistance financière adaptée aux besoins des défenseur∙se∙s en danger et d’assurer un suivi régulier de la situation de chacun∙e d’entre eux/elles.

0
défenseur·se·s soutenu·e·s depuis 1999

Agir pour protéger les défenseur·se·s des droits humains

Les chiffres du Fonds d'Urgence depuis 2018

41 défenseur·se·s soutenu·e·s dont

72 %

d'hommes

22 %

de femmes

6 %

d'organisations

Les défenseur·se·s du Fonds d'Urgence vivent à :

72 % en Afrique

18 % en Asie

10 % en Amérique Latine

26 mises
en sécurité

11 aides de subsistance

5 aides
médicales

3 actions
de plaidoyer

JSTICE

5 assistances juridiques

star

3 aides exceptionnelles

ACTUS DU FONDS D'URGENCE

[COMMUNIQUE] Iran : arrestations massives de défenseur∙se∙s des droits humains en marge de manifestations pacifiques

Le 3 octobre 2022, Agir ensemble pour les droits humains a co-signé un communiqué avec Front Line Defenders et dix autres organisations de la société civile pour dénoncer les violations des droits humains constatées en Iran. Récemment, en Iran, plusieurs étudiant∙e∙s universitaires, journalistes, femmes activistes, défenseur∙se∙s des droits humains, et

Lire la suite »

Communiqué – Niger : les poursuites à l’encontre des cinq défenseurs des droits humains libérés doivent être abandonnées

télécharger le communiqué Dans la soirée du 12 décembre 2021, Armadan Moussa, Biliyaminou Idi, Moubarak Habou et Hima Hamani – militants de Tournons La Page (TLP)-Niger – et Mathieu Pourchier – chargé de plaidoyer et de protection salarié d’Agir Ensemble pour les droits humains, détaché auprès du secrétariat international de

Lire la suite »
Retour haut de page